ACTUALITÉ
 

Le Grand Paris express : réalisation des tunnels

publié le 9 novembre 2017

Sur le site internet de la Société du Grand Paris, on peut découvrir simplement la construction du métro du Grand Paris express et tout particulièrement les travaux souterrains.

90% des 200 kilomètres d’infrastructures du Grand Paris Express seront réalisés en souterrain.

Plus de trente tunneliers seront nécessaires pour la réalisation complète du nouveau métro, Ils évolueront entre 15 et 55 mètres de profondeur a une fréquence moyenne de 10 à 12 mètres par jour. Rapide et sure, cette technique permet de limiter les nuisances en surface.
Chaque tunnelier se compose de quatre parties :
  (nouvelle fenetre)

  • Le bouclier garantit la protection et l’étanchéité ;
  • La roue de coupe assure le forage du terrain ;
  • La jupe permet la pose de la paroi définitive du tunnel ;
  • Le train suiveur assure le pilotage, l’évacuation des déblais et l’approvisionnement des voussoirs qui composent le revêtement définitif du tunnel. Au final, le tunnelier mesure près de 100 mètres de long et sur 10 mètres de large.

Chaque tunnelier est introduit dans le sous-sol depuis un puits réalisé suivant la même technique que celle des gares en tout ou partie souterraines. Des parois en béton dites "parois moulées" sont d’abord construites pour former le pourtour du puits. Ensuite, le volume intérieur est creusé et de grands tubes métalliques appelé "butons" sont installés pour maintenir les parois.
Pour faire fonctionner le tunnelier, il faut assembler la roue de coupe, le bouclier, la jupe et au minimum les trois premiers wagons du train suiveur. Le reste des wagons sera ajouté au fur et à mesure de la progression du tunnelier...

Pour en savoir plus :

© Société du Grand Paris