Le phare d’Eddystone

publié le 15 octobre 2007 (modifié le 4 janvier 2008)

 

Phare-d-Eddystone-Rocks_cle04551e.jpg
Phare-d-Eddystone-Rocks_cle04551e.jpg
(droits réservés)

Eddystone (eddy = tourbillon) est le premier phare qui fut construit sur un rocher en pleine mer.

La construction du premier des 4 phares fut réalisée par Wistanley, un excentrique organisateur de spectacles de foires. Le phare disparut en 1705, un jour de tempête qui l’emporta entièrement, ainsi que...son bâtisseur qui était venu le visiter !

Rudyard, le second bâtisseur n’était pas non plus ingénieur, puisqu’il avait fait fortune dans la vente de soieries. Son phare, mélange de pierres et de bois résista cependant 46 ans avant de disparaître dans un incendie en 1755.

Pour ériger le troisième phare, un ingénieur célèbre, Smeaton fut enfin désigné. Il utilisa le granit et en 1759, après 2 années d’efforts, le phare fut mis en service. Hélas, en 1839, il fallut consolider le raccordement de la lanterne à la tour et, le rocher de soubasement s’avérant rongé par la mer, il fallut se résoudre à l’abandonner et à construire un autre phare sur un emplacement voisin du premier.
(La tour de Smeaton, bien qu’en fort mauvais état, fut démontée pierre à pierre et reconstruite sur une promenade de Plymouth)

L’ingénieur Douglas en fut chargé. La construction d’une tour de pierres de taille haute de 41,50 m dura 5 ans et s’acheva en 1882