Le pont-canal de Briare

publié le 26 octobre 2007 (modifié le 11 août 2009)

 

Le pont canal de Briare vu depuis le canal
Le pont canal de Briare vu depuis le canal
(photo ASCO-TP)
Vue d'une poutre de rive du pont canal de Briare
Vue d’une poutre de rive du pont canal de Briare
(photo ASCO-TP)

Du XIVe au XIXe siècle, le grand trafic a toujours emprunté le Val de Loire, mais l’irrégularité du débit du fleuve et la hauteur des fonds exerçaient des contraintes souvent insurmontables par les compagnies.

Henri IV, dans le cadre de sa politique d’unification économique, fit-il donc entreprendre en 1605 le canal de Briare qui assura, à partir de 1642, par le Loing raccordé à Montargis, la jonction navigable entre les bassins de la Loire et de la Seine. C’était le premier canal à double versant d’Europe.

Le canal latéral à la Loire (1822-1838) le prolonge au Sud jusqu’à Digoin. II franchit la Loire à Briare sur un pont-canal (par l’illustre ingénieur L.A. Mazoyer), 58 ans après ceux du Guétin et de Digoin. Sa gouttière métallique, la plus longue du monde avec ses 662,69 m repose sur 15 piles de granit (dessinées par Eiffel) et dont la charge est constante, que le pont soit ou non parcouru par des péniches en transit et quel que soit le poids de celles-ci (principe d’Archimède).

Les travaux seront réalisé de 1890 à 1896, et sont, en partie, confiés à l’entreprise Eiffel. En 1896 on procède au remplissage des biefs raccordant le pont canal au canal de Briare et au canal latéral à la Loire, ainsi qu’au pont-canal lui-même. Le pont-canal fut ouvert à la navigation le 16 septembre 1896 à 8 heures du matin.

Quelques chiffres sur le pont-canal :

  • la longueur de l’ouvrage au-dessus de la Loire est de 600 mètres à une hauteur de 11 mètres ;
  • la longueur totale, y compris le franchissement de l’ancien canal est de 662,69 mètres ;
  • il comprend 14 piles, 2 culées et 15 travées de 40 mètres. Le point fixe est sur la 8ème pile, le pont se dilatant de part et d’autre ;
  • l’ossature du pont canal est constituée de deux poutres de 3,4 mètres de hauteur espacées de 7,26 mètres. Ces deux poutres sont raccordées par une bâche métallique arrondie sur les bords comme une cuvette en forme de U ;
  • deux trottoirs de 2,50 mètres sont aménagés sur le dessus des poutres ;
  • la largeur totale est de 11,50 mètres, la largeur utile de 6,20 mètres ;
  • la hauteur d’eau dans la bâche s’établit à 2,20 m ;
  • la partie métallique pèse 3053 tonnes et le poids de l’ouvrage en eau s’élève à 13 680 tonnes ;
  • la surface peinte est de 42 000 m2 et une réfection de peinture nécessite en moyenne plus de 2 tonnes de minium et près de 15 tonnes de peinture.

 



Une vidéo autour du Pont-Canal, de Patrick Dusautoir (© VDP)


Télécharger :