Le pont de Térénez

 

 

Le nouveau et l’ancien pont

 


Pont suspendu (1951) (hors service en 2011)


Le site de Térénez (Finistère)

 

 

Le pont suspendu de Térénez est situé dans un étranglement de la vallée de l’Aulne et relie la presqu’île de Crozon au reste du Finistère. Unique point de passage entre le pays de Brest et la presqu’île, le pont assurait un lien stratégique et déterminant pour l’équilibre territorial du département avec des enjeux économiques, militaires et de sécurité civile.

Pourquoi un nouveau pont ?

Ce pont suspendu dont les pylones sont atteints d’une " maladie " incurable du béton appelée alcali-réaction. C’est une réaction chimique entre le ciment et les granulats du béton qui produit un gel dont l’expansion interne provoque une fissuration importante et inéluctable du béton ; cette réaction est entretenue par l’eau qui pénètre à l’intérieur du béton, et ce d’autant plus facilement que la fissuration se développe.

Le traitement du phénomène s’avérant impossible, le Conseil général du Finistère décida en 1995 de lancer des études pour la construction d’un nouveau pont à proximité de l’ancien. En attendant la mise en service du nouvel ouvrage et la destruction de ce pont, ce dernier fait l’objet d’une surveillance accrue et a été renforcé par des matériaux composites collés sur les faces des pylones.

Le nouveau pont à haubans (2011) à gauche - Le pont suspendu (1951) à droite
Le nouveau pont à haubans (2011) à gauche - Le pont suspendu (1951) à droite

Maîtrise d’ouvrage du nouveau pont (2011) : Conseil général du Finistère
Conception : Michel Virlogeux Consultant - SETRA-Lavigne et Lavigne architectes
Crédits photos : CG29/L. Laveder/PanoramicBretagne

Le nouveau pont

Lancé en avril 2007 pour une mise en service début 2011, le nouveau pont est un pont à haubans exceptionnel puisqu’il détient le record mondial des travées courbes haubanées avec une portée impressionnante de 285 m. La raison de cette innovation vient de la volonté d’éviter des courbes trop accentuées de la route pour accéder au pont, comme c’était le cas.

La conception de l’ouvrage permet aussi de préserver et valoriser les espaces et espèces naturels protégés de la Vallée de l’Aulne et de l’ensemble forestier remarquable qui jouxte le pont.

Après 4 années de travaux et 13 ans après la prise de décision par le conseil général du Finistère de bâtir un nouveau pont enjambant l’Aulne, de Rosnoën à Argol, le nouveau Pont de Térénez a été inauguré le samedi 16 avril 2011.

 
 
Conception technique

Il s’agit d’un ouvrage à haubans d’une longueur de 515 m avec une travée centrale de 285 mètres portée par deux nappes de haubans ancrés sur des pylones inclinés.

Partenaires

Le Conseil général a pris en charge la totalité du financement de l’ouvrage qui se monte à 41,5 millions d’euros TTC. (...)

Inauguration du nouveau pont de Térénez

Après 4 années de travaux et 13 ans après la prise de décision par le conseil général du Finistère de bâtir un nouveau pont enjambant l’Aulne, de Rosnoën à Argol, le nouveau Pont de Térénez est inauguré le samedi 16 avril 2011 de 09h30 à 14h00.

Déconstruction de l’ancien pont

Afin d’éviter à la collectivité de poursuivre l’entretien d’un ouvrage inutilisé et en mauvais état, le Conseil général du Finistère a décidé de procéder à la déconstruction de l’ancien pont.

Histoire du Pont de Térénez

Pour raconter l’exceptionnelle histoire du Pont de Térénez, les Editions "Le Télégramme" ont choisi de réaliser un livre "augmenté" mêlant textes, photos et vidéos.

Test du géoportail