Le traitement des terrains

publié le 21 novembre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

Jet-Grouting
Jet-Grouting
(schéma HAYWARD-BAKER)
Plan de tir au puits des Hauts-Bénards, tunnel de l'A86
Plan de tir au puits des Hauts-Bénards, tunnel de l’A86
(doc SOCATOP)

 
Dans les excavations souterraines, il est toujours possible d’améliorer les caractéristiques des terrains que l’on traverse. Les injections en sont le moyen le plus efficace.

Elles ont deux objectifs : consolider et/ou étancher

Dans notre cas, c’est l’étanchement qui sera le plus important. La méthode classique pour les terrains meubles est la suivante :

  • On commence par forer un trou de quelques centimètres de diamètre ;
  • On l’équipe d’un sas pour que l’eau ne s’en écoule pas ;
  • On vient ensuite y glisser un tube à manchettes que l’on scelle au terrain avec un coulis de gaine. Les manchettes sont des "clapets" en caoutchouc disposés à intervalles réguliers sur le tube ;
  • On peut ensuite procéder à l’injection proprement dite (quelques bars). Un tube amène le coulis d’injection (bentonite-ciment ou gel) au niveau de chaque manchette ;
  • On peut ainsi localiser exactement l’endroit injecté, et faire plusieurs passes si un problème a été constaté.

Bien d’autres méthodes sont utilisées, notamment pour les roches solides et fissurées. On peut se passer de tube à manchettes et injecter directement à partir du forage. On peut également injecter par passes montantes ou descendantes (forage, injection, forage, injection...).
Une zone aquifère se traite en plusieurs forages, d’où l’extrême importance du choix du plan de tir (localisation des tubes d’injection).

Le Jet-Grouting
Même si les puristes ne rangent pas cette méthode dans les injections, le jet-grouting s’est énormément développé ces dernières années. On procède tout d’abord au forage du terrain (avec un plan de tir défini). On vient ensuite introduire dans ces forages un tube équipé de une, deux, voire trois buses haute pression (400 bars !). En tournant, ces jets de coulis décomposent le terrain sur une section d’environ un mètre. La pâte qui en résulte se durcit et devient une colonne compacte et étanche. L’ensemble des colonnes de jet, jointives, forme alors un rideau protecteur.

Que ce soit après injection ou jet-grouting, le sol est rendu étanche et ouvrable. La seule limite est la portée des forages et le coût d’une telle méthode lorsqu’on a des grandes quantités à traiter.

Pour en savoir plus


Télécharger :