ACTUALITÉ
 

Les artisans bateliers au cœur du transport fluvial

publié le 18 février 2011 (modifié le 20 février 2011)

L’ouvrage de Bernard Le Sueur publié par "les éditions du Geai bleu" nous révèle les efforts entrepris par la profession, d’abord pour garder la tête hors de l’eau au plein coeur de la tourmente, puis pour s’adapter à la nouvelle donne économique et sociale... sans perdre son âme.

Le 27 janvier dernier, 250 personnes s’étaient réunies sur la Seine, à Bercy, pour fêter les 25 ans de la Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA). C’est à cette occasion qu’a été lancé officiellement, le nouvel ouvrage de Bernard Le Sueur sur les bateliers artisans d’aujourd’hui, en présence de Michel Dourlent, président de la CNBA, Alain Gest, Président du conseil d’administration de VNF (voies navigables de France) et Marc Papinutti, Directeur général de VNF.

bateliers_Le-Sueur_200x271_cle127c64.jpg
bateliers_Le-Sueur_200x271_cle127c64.jpg
 

A l’heure où le transport fluvial a de nouveau le vent en poupe, ce livre s’imposait. L’approche est originale : quelle meilleure entrée en effet que celle de l’histoire récente de la CNBA, véritable caisse de résonance de la profession ?

 

Auteur : Bernard Le Sueur est Docteur d’État en Histoire contemporaine, Consultant, Professeur formateur à l’IUFM de Versailles, Responsable de l’animation pédagogique du musée de la batellerie de Conflans Sainte Honorine, président de l’association Hommes et cours d’eau

Préfaces : Dominique Bussereau (ex Secrétaire d’état chargé des transports), Michel Dourlent (Président de la CNBA)

Les artisans bateliers ont longtemps travaillé dans l’ombre, transportant des millions de tonnes de marchandises chaque année au fil de l’eau, sans que personne ne les remarques vraiment.
Pire, avec la crise des années 1970, on en est venu à prédire la fin de la batellerie artisanale si mal connue.
Et pourtant à l’aube du XXIème siècle, non seulement ce secteur a retrouvé les chemins de la croissance, mais on voit aujourd’hui dans la navigation intérieure, un mode de transport écologique promu à un brillant avenir.
Pour comprendre ce revirement, quel meilleur observatoire que cette chambre nationale de la batellerie, organe collectif de représentation de la défense dont s’est dotée la profession il y a tout juste 25 ans.
L’ouvrage que publient "les éditions du Geai bleu" nous révèle les efforts entrepris par la profession, d’abord pour garder la tête hors de l’eau au plein coeur de la tourmente, puis pour s’adapter à la nouvelle donne économique et sociale... sans perdre son âme.
...

Geai Bleu Éditions