Les bétons autoplaçants (BAP)

publié le 10 novembre 2010 (modifié le 11 novembre 2010)

Centre culturel de Meudon
Les bétons autoplaçants (BAP), bétons mis en œuvre sans vibration, constituent l’une des plus importantes innovations de la dernière décennie en matière de construction.
Sur les chantiers comme dans les usines de préfabrication, ces bétons offrent de multiples avantages, liés à leurs caractéristiques exceptionnelles d’écoulement et de remplissage des coffrages :

  • facilité de mise en œuvre (en général par pompage),
  • atténuation des nuisances sonores (pour les ouvriers et les riverains),
  • amélioration des conditions de travail, et de la sécurité des ouvriers,
  • réduction des temps de bétonnage et des délais de réalisation des chantiers,
  • amélioration de la productivité,
  • amélioration de l’esthétique et de la qualité des parements.

Les BAP présentent des résistances et une durabilité analogues à celles des bétons mis en œuvre par vibration. Ils affirment leurs performances au fil des chantiers et s’imposent progressivement. Ils remplaceront dans les prochaines années, pour un très grand nombre d’applications, les bétons mis en œuvre par vibration.
Leur utilisation doit s’intégrer dans le cadre d’une démarche globale prenant en compte les gains potentiels sur l’ensemble du cycle de réalisation des ouvrages : énergie consommée au cours de la mise en œuvre, réduction des nuisances sonores, diminution de la pénibilité des tâches d’exécution, ...
La suppression de la vibration des bétons (aiguilles vibrantes, vibreurs) améliore le confort de travail des ouvriers sur les chantiers et en usine de préfabrication. L’élimination des opérations de lissage du béton et de ragréage réduit considérablement la pénibilité du travail. La facilité de mise en œuvre des BAP apporte un grand confort d’utilisation. En supprimant la vibration, une part non négligeable des nuisances sonores et vibratoires générées par les chantiers disparaît, cette propriété est particulièrement intéressante pour les chantiers en environnement urbain.
La suppression des postes de travail à risque sur les chantiers (en particulier en partie haute des coffrages lors des bétonnages) ou lors des manutentions de bennes, participe aussi à la sécurité des ouvriers.
Les BAP sont donc la réponse à l’évolution :

  • des exigences techniques et esthétiques des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’œuvre et des architectes,
  • des contraintes économiques des entreprises (amélioration de la productivité des chantiers),
  • des soucis d’amélioration des conditions de travail et de sécurité sur les chantiers,
  • des préoccupations environnementales (limitation des nuisances sonores et vibratoires).

Télécharger :