Les éoliennes

publié le 13 octobre 2007 (modifié le 1er novembre 2007)

 

Le fonctionnement

Les éoliennes Onshore et Offshore - champ d'éoliennes au Danemark
Les éoliennes Onshore et Offshore - champ d’éoliennes au Danemark
(OTUA - Droits réservés)

L’énergie mécanique du vent fait tourner les pales de l’éolienne.

. Transformée en énergie électrique par multiplicateur et génératrice (dynamo).

. Énergie produite : fonction de la surface balayée par les pales.

. Vitesse du vent compris entre 15 et 90 km/h (optimum : 40-50).

. Se place face au vent : girouette et moteur électrique pour faire pivoter le rotor.

. Le courant produit n’est pas stocké mais directement injecté sur le réseau électrique.

. Puissance de 600 kW à 2 000 kW - hauteur de 20 à 90 m.

L’acier dans une éolienne

. Les mâts : S 235 JRG2 jusqu’à S 355 J2G3 (NF-EN 10 025), épaisseurs jusqu’à 60 mm environ.
- qualités de base (types navales grade A à grade DH 36).
- en onshore : 80 t par MW environ.

Pour une éolienne offshore : en plus des mâts, l’acier remplace le béton dans les fondations (plus léger, montage à terre)
- caisson, monopilot ou trépied d’acier, au fond de la mer, de 4 à 15 m de profondeur voire plus...
- nuances TM(NF-EN 10 025) avec des épaisseurs allant jusqu’à 50 mm.
- environ 180 t/MW.