Les Etapes du chantier

publié le 5 novembre 2008

 

Ces étapes sont évidement différentes suivant la nature de l’ouvrage à réaliser. Elles présentent cependant quelques points communs.

Cela commence toujours par les Terrassements, avec leurs diverses phases.

  • Enlèvement et stockage de la terre végétale, si celle-ci est destinée à être réutilisée en fin de travaux.
  • Consolidation des sols compressibles et enlèvement des poches de sols de mauvaise qualité ;
  • Réalisation des déblais et remblais ;
  • Protection des parois des fouilles de grande profondeur, s’il y a lieu.

S’il s’agit d’un ouvrage linéaire, il faut veiller à maintenir en permanence les communications préexistantes.

Pour en savoir plus sur ces opérations, voir la rubrique Terrassements.

On poursuit par la réalisation des Fondations des ouvrages.

Celles-ci peuvent être superficielles (semelles ou radier générél), ou profondes (pieux, colonnes).

Pour en savoir plus, voir la rubrique Fondations.

Et la construction des Ouvrages eux-mêmes, génie civil ou chaussées, peut alors se faire.

S’il s’agit d’un ouvrage linéaire (autoroute, voie ferrée), la réalisation des petits ouvrages (dalots, ponceaux, petits franchissements, murs de soutènement) est confiée à l’entreprise qui réalise les terrassements, car il faut en permanence maintenir la possibilité pour les engins de circuler au long du chantier.

Les grands ouvrages de franchissements sont réalisé à part, souvent par d’autres entreprises.

De façon classique, pour les ouvrages de génie civil, on réalise d’abord les appuis, piles et culées, puis le tablier, dont certains éléments peuvent être préfabriqués.

Pour en savoir plus, voir l’une des rubriques Ponts, Barrages, ou Travaux en montagne.

Une fois la structure des ouvrages achevée, place à la réalisation des Equipements.

Ces éléments diffèrent suivant la destination de l’ouvrage. Il peut s’agir des éléments pour l’exploitation, pour la sécurité, ou pour la maintenance de l’ouvrage lui-même.

A titre d’exemple, voir la rubrique Electricité ferroviaire.

Pour les Tunnels ou les Ouvrages Hydrauliques, fluviaux ou maritimes, existent des étapes spécifiques.

Pour les Tunnels, il faudra mettre en place le tunnelier, l’usine de ventilation temporaire, l’usine de préfabrication des voussoirs, puis, à la fin du chantier de creusement, réaliser les têtes du tunnel.

Pour en savoir plus, voir la rubrique Travaux souterrains.

Pour les Ouvrages hydrauliques devront être réalisés d’abord les ouvrages temporaires de dérivation du cours d’eau, ainsi que les batardeaux qui mettent le chantier à l’abri des eaux et permettent de travailler à sec.

A titre d’exemple voir les articles Génissiat (diaporama) ou "Palier d’Arles"