Les fonctions de l’aérogare à passagers

publié le 17 septembre 2007 (modifié le 28 mai 2008)

 

Pointe à Pitre Le Raizet l'aérogare
Pointe à Pitre Le Raizet l’aérogare
(photothèque STAC/Alexandre Paringaux)

L’aérogare constitue en quelque sorte le « cœur » de l’aéroport.
Elle doit être conçue pour offrir une bonne qualité de service à ses usagers (compagnies aériennes et passagers) tout en respectant les contraintes d’exploitation et de sûreté du transport aérien.

Le rôle principal de l’aérogare est d’écouler efficacement les flux de passagers et de bagages pour satisfaire les besoins des opérateurs aériens.

 

5 fonctions peuvent être identifiées dans une aérogare passagers :

  • La fonction trafic, constituée de tous les espaces et équipements nécessaires au traitement du passager et de ses bagages, occupe au minimum 45 à 50% de la surface utile totale d’une aérogare.
Toulouse Blagnac salle d'embarquement
Toulouse Blagnac salle d’embarquement
(photothèque STAC/Gabrielle Voinot)
  • La fonction commerciale regroupant les commerces, espaces de restauration et comptoirs de vente des compagnies aériennes, représente au moins 5 à 10% de la surface utile de l’aérogare. Cette proportion a tendance à augmenter dans les aérogares très fréquentées, les revenus générés par l’activité commerciale amortissant largement l’investissement en surface supplémentaire.
Saint-Denis Gillot Espace commercial
Saint-Denis Gillot Espace commercial
(photothèque STAC/Alexandre Paringaux)
  • Environ 10 à 15% de la surface sont consacrés à la fonction administrative comprenant les locaux des organismes nécessaires à l’exploitation et à la gestion opérationnelle : exploitant, services de l’Etat (douanes, Police de l’Air et des Frontières), auxquels s’ajoutent parfois les services de l’aviation civile, de la Gendarmerie des Transports Aériens, de la météorologie, de la santé...
  • La fonction opérationnelle, qui regroupe certains locaux d’exploitation (poste de contrôle), les locaux de préparation des vols pour les compagnies aériennes et les bureaux des assistants en escale, occupe en moyenne autour de 10% de la surface de l’aérogare.
  • Enfin, 5 à 10% sont occupés par des locaux techniques, d’entretien et de maintenance du bâtiment (fonction technique).