Les nouvelles générations

publié le 29 octobre 2007 (modifié le 15 janvier 2008)

 

Les appareils de nouvelle génération

Ces nouvelles techniques sont issues des recherches pour augmenter le débit (dimension des véhicules, vitesse en ligne), le confort et la sécurité en gare, le respect de l’environnement, etc...

Elles concernent les véhicules sur câbles : téléphériques et télécabines et les véhicules au sol : funiculaires sous glaciers ou sur grands viaducs.

Les téléphériques de nouvelle génération, dont les cabines à grande capacité emportent de plus en plus de passagers, jusqu’à 200 places sur 2 étages sur Les Arcs-la- Plagne fin 2003.

Les télécabines bénéficient de l’invention de D. CREISSELS qui les équipent de 2 câbles "porteurs-tracteurs" très écartés leurs donnant une grande stabilité même par vent violent.

C’est la technique du DMC "Double Mono-Câble" décliné selon 2 variantes : à droite ci-dessous, qui développera ultérieurement une variante à voie large le Funitel (à gauche ci-dessous).

Le Funitel de Val Thorens, construit par Poma dans les années 1990 sur un brevet de Denis Creissel. Cet appareil est du type DMC à voie large : 2m40 entre les 2 câbles porteurs-tracteurs avec une cabine à grande capacité (25 personnes)
Le Funitel de Val Thorens, construit par Poma dans les années 1990 sur un brevet de Denis Creissel. Cet appareil est du type DMC à voie large : 2m40 entre les 2 câbles porteurs-tracteurs avec une cabine à grande capacité (25 personnes)
(droits réservés)
Télécabine dite "Double Mono-Câble" ou DMC, construit par Poma à Serre Chevalier, sur un brevet de Denis Cressel. Elle est portée par deux câbles qui sont porteurs-tracteurs et espacés de 0m80 pour une meilleure résistance au vent
Télécabine dite "Double Mono-Câble" ou DMC, construit par Poma à Serre Chevalier, sur un brevet de Denis Cressel. Elle est portée par deux câbles qui sont porteurs-tracteurs et espacés de 0m80 pour une meilleure résistance au vent
(droits réservés)

 
Les funiculaires connaissent une nouvelle jeunesse grâce aux tunneliers creusant des galeries autorisant entr’autres des "lignes sous glaciaires" avec des véhicules de 200 passagers et plus à chaque montée, mais aussi grâce aux techniques modernes de construction de très longs viaducs comme la desserte des Arcs.

Funiculaire des Deux Alpes. Le plus haut de France, ce funiculaire est entièrement sous glacier (106 m de glace). Construit par Poma et mis en service en juillet 1989, ce funiculaire a une ligne de 1722 m de longueur pour 298 m de dénivelé. Il comporte deux voitures de 125 places sur voie de 1,20m. Le domaine desservi est à 3421 m d'altitude
Funiculaire des Deux Alpes. Le plus haut de France, ce funiculaire est entièrement sous glacier (106 m de glace). Construit par Poma et mis en service en juillet 1989, ce funiculaire a une ligne de 1722 m de longueur pour 298 m de dénivelé. Il comporte deux voitures de 125 places sur voie de 1,20m. Le domaine desservi est à 3421 m d’altitude
(droits réservés)

Pour en savoir plus


Télécharger :