Les parkings

publié le 13 octobre 2007 (modifié le 1er novembre 2007)

 

Les parkings aériens métalliques largement ventilés

Parking d'Aix en Provence- Structure réalisée à partir des tubes et profilés galvanisés
Parking d’Aix en Provence- Structure réalisée à partir des tubes et profilés galvanisés
(P.Hyat-L.Thomas - Droits réservés)

Construire des parcs de stationnement aériens sans protection au feu rapportée est devenu possible depuis peu en France.

Les parcs de stationnement en superstructure « largement ventilés » (PSSLV), ont fait l’objet depuis ces vingt dernières années d’un ajustement de la réglementation dans les principaux pays industrialisés facilitant ainsi leur adoption.

Ils ont pour principale caractéristique une très bonne ventilation permettant d’évacuer facilement l’énorme quantité de fumée que génère un incendie.

En outre, la présence de la lumière naturelle apporte confort et sécurité tout en réduisant la consommation d’énergie.

Cette solution apparaît d’autant plus souple, et moins contraignante à mettre en œuvre qu’un parking souterrain. Elle correspond à un besoin croissant en parcs ouverts lié au développement des transports en commun urbains et des centres commerciaux notamment.

Le recours à la filière mixte acier-béton pour ce type de construction s’avère particulièrement adapté. En effet, grâce à la préfabrication et à une mise en œuvre calculée, le temps de construction in situ est réduit, ce qui a une incidence sur le coût mais aussi sur l’environnement moins longtemps soumis aux nuisances de chantier.

Les fondations, et donc les excavations, sont elles aussi réduites avec un système poteaux-poutres. L’acier utilisé en structure déploie tous ses avantages :
- grande portée de 15 à 16 m soit deux places et une allée ;
- facilité de mise en œuvre ;
- évolutivité ;
- recyclabilité.
Il peut être, selon le lieu d’implantation, associé à d’autres matériaux de façade comme le verre,le bois, le béton, sans oublier... l’acier.

Les mesures de protection ou les méthodes de calcul au feu ont été développées et unifiées, notamment en Europe. L’expérience et les essais grandeur nature démontrent qu’une structure en acier non protégée connectée à une dalle en béton résiste parfaitement à un incendie, satisfaisant ainsi totalement les exigences de la réglementation incendie.n (Les carnets de l’acier/ Les parkings aériens - Arcelor ,2004)