Les ponts à haubans du XXe siècle

publié le 27 novembre 2007 (modifié le 4 mars 2008)

 

Le pont de Normandie et le pont de Brotonne - 76
Le pont de Normandie et le pont de Brotonne - 76
(photos : SETRA / Gérard Forquet et Marcel Prade)

Description des ponts à haubans au XXe siècle

  • Les ponts à haubans, dont le principe est ancien, permettent d’éviter les coûteux ancrages des ponts suspendus. En effet, le tablier n’est pas suspendu à des câbles porteurs, mais soutenus par des nappes de câbles obliques partant symétriquement des sommets des pylônes. Au point où il est fixé au tablier, chaque câble induit une force verticale qui équilibre le poids du tablier et une force horizontale qui le comprime.
  • Pour pallier la flexibilité des ponts suspendus de leur époque, Roebling en Amérique et Ferdinand Arnodin en France ont utilisé des haubans obliques, disposés en éventail à partir des pylônes pour soulager les câbles porteurs au voisinage de ceux-ci et augmenter la rigidité des tabliers.
  • Les ponts à haubans se sont développés d’abord en Allemagne, après 1945, à l’occasion de la reconstruction des ponts du Rhin. Ils sont, aujourd’hui, très utilisés à travers le monde.