Les terrassements

publié le 20 novembre 2007

 

Les terrassements : une spécialité des travaux publics

Toutes ces grandes réalisations qui permettent à un pays moderne de communiquer, de produire, de sécuriser son environnement et de le protéger nécessitent des travaux de terrassement.

La part des terrassements dans la construction d’une autoroute

Routes et autoroutes, voies ferrées et lignes à grande vitesse, plates-formes industrielles et commerciales, travaux d’assainissement et d’aménagement hydraulique, barrages en terre et digues, travaux en sites fluviaux et maritimes, ports et protection des côtes, ouvrages d’art et travaux souterrains : toutes ces grandes réalisations qui permettent à un pays moderne de communiquer, de produire, de sécuriser son environnement et de le protéger nécessitent des travaux de terrassement.

Ils représentent 16 % de l’activité totale de la branche « Travaux Publics » soit un chiffre d’affaire de 5,1 milliards d’euros pour les seuls travaux réalisés sur le marché intérieur français en 2004. A l’exportation, les entreprises françaises de terrassement travaillent dans toute l’Europe et sur tous les continents, soit directement, soit avec leurs filiales étrangères.

Associés aux travaux routiers, les terrassements représentent à l’exportation un chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros dont 1,7 pour la seule Amérique du nord.
Cette activité mobilise en France 42 000 emplois dont plus de 4000 cadres et techniciens.

Les clients des entreprises de terrassement