Les TGV

publié le 24 novembre 2007 (modifié le 29 février 2008)

 

Historique du Chemin de Fer : la grande vitesse, les TGV.

La conception et la réalisation d’un réseau ferroviaire à grande vitesse se sont matérialisées au début de 1970, initialement national, le concept est devenu, peu à peu, européen.

L’organisation des travaux de construction de ce nouveau réseau a nécessité la création de bases de travaux équipées de voies raccordées, d’une part, à une ligne du réseau SNCF existante, et, d’autre part, à la ligne nouvelle.

Les principales particularités concernent la superstructure, à savoir :
Les rails de 60kg/ml, sont livrés en barres de 396 ml, posés sur des traverses en béton armé biblocs et fixés à l’aide d’attaches de type Nabla, le tout reposant sur une couche de ballast de 35 cm d’épaisseur minimum.
Les appareils de voies ont la particularité de reposer sur des traverses en béton et d’être équipés de cœur à pointe mobile .

En 1981 la ligne à grande vitesse de Paris à Lyon est mise en service, les trains y circulent à 270 km/h. c’est l’avènement du TGV.

En 1990 sur la ligne à grande vitesse nouvellement construite entre Paris et Tours un nouveau record mondial est battu et atteint : 513,3 km/h.

En 2007, record du monde de vitesse sur rail 574.8 km/h du TGV EST (le 03 avril). (voir la vidéo sur le site dailymotion)