Les tours de la Liberté

publié le 13 octobre 2007 (modifié le 6 avril 2008)

 

La tour de la Liberté à Saint-Dié-des-Vosges
La tour de la Liberté à Saint-Dié-des-Vosges
(SCMF © - Droits réservés)

Le 9 mai 1989, furent inaugurées les deux « tours de la Liberté » dans le jardin des Tuileries à Paris où elles ont été créées.
Seul projet architectural du Bicentenaire de la Révolution française, les « tours de la Liberté », hautes de 36 mètres et d’un poids de 1440 tonnes chacune, furent ensuite démontées.
Cette réalisation reçut en 1990 le Prix des plus beaux ouvrages de construction métallique de France, dans la catégorie « autres constructions » (source RFR).
Cette même année, la ville de Saint-Dié-des-Vosges obtint une des deux tours contre un franc symbolique. Elle y fut remontée, puis inaugurée le 14 juillet 1990.

Maître d’ouvrage : Tuileries 89
Architectes : Nicolas Normier, Jean-Marie Hennin et Peter Rice
Entreprise : Viry France (Bernard Viry) www.viryfrance.com

La tour est faite principalement d’acier, de toile et de verre :

- Poids : 1440 tonnes
- Hauteur : 36 mètres
- Envergure : 32 mètres
- Surface des ailes : 1000 m²
- Surface des verrières : 520 m²
- Grande salle de 270 m² à 13 m du sol
- Petite salle de 180 m² à 16 m du sol
- Belvédère de 100 m² à 20 m du sol