Lignes souterraines THT

publié le 18 novembre 2007

 

Les lignes souterraines très haute tension du réseau de transport

genie-elec16-17_cle213a1d.jpg
genie-elec16-17_cle213a1d.jpg
(Droits réservés)

A gauche : coupe d’une ligne à isolation gazeuse (voir Pour en savoir plus).
A droite : enfouissement d’une ligne haute tension.

Pour sécuriser le réseau face aux événements climatiques et pour le respect de l’environnement, l’enfouissement des lignes prend de plus en plus d’importance.

Pour les lignes 400 000 volts, les contraintes techniques et les coûts sont tels que leur réalisation, exclusivement en ville, est inférieure à 5 km de longueur cumulée.
Les câbles utilisés sont des câbles à isolation synthétique, mais des recherches sont en cours pour utiliser des câbles supraconducteurs et à isolation gazeuse, dans le but de diminuer le coût de ces lignes.

En 225 000, 90 000 et 63 000 volts les câbles utilisés sont désormais majoritairement à isolation synthétique.

La protection des lignes et des personnes, les contraintes d’isolement et de refroidissement, impliquent la réalisation d’ouvrages dont l’importance est en rapport avec la tension de fonctionnement.

Pour en savoir plus


Télécharger :