ACTUALITÉ
 

Lyon-Turin : le tunnelier "Federica"

publié le 26 juillet 2016 (modifié le 29 juillet 2016)

Le Premier ministre, Manuel Valls a inauguré, ce jeudi 21 juillet 2016, à Saint-Martin-la-Porte (Savoie), le tunnelier "Federica".

Ce tunnelier, long de 135 mètres, a démarré l’excavation de la galerie de reconnaissance de 9 km, de la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin. Cette excavation est creusée dans l’axe et au diamètre du futur tube sud du tunnel Franco italien de 57 km de long dont les travaux commenceront vraiment vers 2017 pour une mise en service prévue en 2028-2029. Le coût de ce tunnel transfrontalier est estimé à 8,6 milliards d’euros, financés à 40% par l’Union européenne (UE), à 35% par l’Italie et à 25% par la France. L’Etat paiera, mais les tunnels du Fréjus et du Mont-Blanc aideront à ce financement.

Il y a quatre mois, l’essentiel de la galerie de reconnaissance était creusé à l’explosif et à la pelle mécanique. Désormais, elle est réalisée à l’aide de ce tunnelier d’environ 2 400 tonnes doté d’une tête de coupe d’un diamètre de 11,21 mètres, équipé de 76 molettes et conçu au Creusot (Saône-et-Loire) par le fabricant NFM Technologies. Ce dernier a été réceptionné avant l’été à l’issue de nombreux convois exceptionnels jusqu’en Maurienne.

Source : France 3 Alpes

 

Entamés en début d’année 2015, les travaux de la galerie de reconnaissance d’environ 9 km doivent durer entre cinq et huit ans (450 personnes en pic, 900 tonnes d’explosifs, 1,3 million de m3 de déblais excavés, 3 centrales à bétons et une usine à voussoirs, 5.824 anneaux à fabriquer : 1 anneau représente 7 voussoirs, 1 clé et 1 radier).
Côté italien, la galerie d’accès de La Maddalena à Chiomonte, qui doit atteindre 7,5 km, est en cours de réalisation.

Pour faire fonctionner le tunnelier, à l’intérieur près de 15 personnes sont mobilisées. Avant d’arriver au bout des 9 kilomètres de galerie creusée dans l’axe et au diamètre du futur tunnel transfrontalier pour constituer les premiers km du tube sud du tunnel de base, il faudra être patient car "Federica" n’avance dans le sol que de 15 à 20 mètres par jour seulement.

  (nouvelle fenetre)

Le mandataire du groupement d’entreprises est composé de Tunnel Euralpin Lyon Turin (TELT) et Spie batignolles. Le groupement comprend Spie Batignolles TPCI, Sotrabas, Eiffage TP, Ghella, CMC di Ravenna et Cogeis.

Pour en savoir plus :