Mise en place des caissons

publié le 19 octobre 2007 (modifié le 9 janvier 2010)

 

L’A 86 Est : mise en place des caissons.

Sept caissons composent le tunnel (3 pour le tube Est et 4 pour le tube Ouest). Chacun fait 7 000 tonnes environ et mesure une cinquantaine de mètres de longueur. Les caissons en béton flottent jusqu’à leur emplacement.

De gauche à droite : construction du caisson, le caisson prêt à prendre le large et flottaison du caisson sur la Marne
De gauche à droite : construction du caisson, le caisson prêt à prendre le large et flottaison du caisson sur la Marne
(© DDE94 - LREP)

 

Ils sont préfabriqués dans une darse communiquant avec la Marne et pouvant être fermée grâce à un bateau-porte.

Pour les déplacer de leur lieu de construction à leur emplacement, ils flottent sur la rivière.
En effet, leurs extrémités sont provisoirement fermées par des voiles de béton, ce qui assure la flottaison de ces blocs pesant chacun 7000 tonnes. Ils sont surmontés de "cheminées" permettant de les équilibrer, ce qui les fait ressembler à d’inhabituels paquebots.

Ils sont ensuite positionnés sur des appuis provisoires au fond du lit, avec une précision de quelques millimètres.

Enfin un béton de blocage est mis en oeuvre, sous l’eau, permettant d’assurer l’assise définitive et parfaite des caissons.