Mise hors d’eau et excavation

publié le 27 septembre 2007 (modifié le 24 août 2011)

 

Les fondations et le batardeau à Marèges ..
Les fondations et le batardeau à Marèges ..
(DR. Coyne & Bellier)
et les fouilles à Genissiat
et les fouilles à Genissiat
(DR. CNR)

 

Avant la phase de construction proprement dite se situent des étapes qui vont préparer celle-ci : la mise hors d’eau du chantier, l’excavation des terrains impropres à recevoir l’ouvrage et la préparation des fondations.

La mise hors d’eau du chantier consiste à isoler tout ou partie du barrage, grâce à des ouvrages de dérivation qui seront réutilisés plus tard comme structures annexes de l’aménagement. Des digues provisoires (batardeaux) construites en amont permettent de dévier le cours d’eau dans des tunnels aux dimensions souvent considérables (plus de 10 mètres de diamètre).

Le site étant désormais au sec, il est possible d’entreprendre les travaux d’excavation destinés à asseoir les fondations du futur barrage. On enlève tous les terrains impropres à recevoir celles-ci. C’est au cours de cette phase que seront validées - ou revues - les hypothèses sur la nature des terrains appelés à recevoir ces fondations.

Certains travaux d’excavation, en particulier pour des barrages voûtes dans des sites montagneux, relèvent d’un véritable exploit technique du fait des nombreuses contraintes qui pèsent alors : terrains très pentus, nécessité de respecter la stabilité des rives, de bien mesurer les charges d’explosifs à utiliser...