Mouvements de terre

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

Extrait d'un plan de mouvement de terres
Extrait d’un plan de mouvement de terres
(droits réservés)

L’étude du mouvement de terre pour la réalisation de travaux de terrassement est la recherche de l’optimisation du transport des matériaux disponibles sur un chantier (déblais, emprunts, stocks) pour la construction des remblais.

Cette étude se fait généralement avec la méthode de LALANNE.

La réussite du chantier dépend d’une bonne élaboration du mouvement de terre.
Une fois connues les quantités disponibles de déblais ou d’emprunts et les besoins en remblais, il est nécessaire d’analyser les contraintes liées au chantier qui peuvent avoir des conséquences sur :

  • le choix des matériels ;
  • l’organisation des transports sur le chantier ;
  • les coûts de production.

La finalisation du mouvement de terre passe donc par  :

1) l’analyse géotechnique du mouvement de terre
Elle est basée sur l’interprétation de sondages et permet de définir, pour chaque nature de matériaux disponibles, sa réutilisation potentielle.

2) le mouvement de terre « du projet de définition »
Il représente la synthèse entre l’analyse géotechnique et les contraintes supposées.

3) le mouvement de terre « d’exécution »
Étudié par l’entreprise avant le démarrage des travaux, il définit l’organisation mise en place pour rentabiliser les moyens d’extraction et de transport et satisfaire les exigences de délais, en tenant compte des contraintes connues avant l’exécution des travaux.
Ce mouvement de terre peut être actualisé en cours de chantier si les conditions d’exécution sont différentes des hypothèses retenues dans le plan de mouvement de terre.

Pour en savoir plus


Télécharger :