Musée Electropolis à Mulhouse

publié le 22 novembre 2007 (modifié le 27 mai 2008)

 

Musée EDF-Musée Electropolis : La fée électricité..

288-jibfyqu5pn9_cle299ce6.jpg
288-jibfyqu5pn9_cle299ce6.jpg
(Th.WERDERER)
289-00ph500dj66_cle2f7f44.jpg
289-00ph500dj66_cle2f7f44.jpg
(photo Atoll)

 

Invisible, indispensable, insaisissable, l’électricité est la complice quotidienne de nos jours. Pourtant elle demeure mystérieuse. Pour en découvrir la captivante aventure et percer quelques uns de ses secrets, rendez-vous au Musée EDF Electropolis à Mulhouse dans des espaces d’exposition rénovés.

La "Grande Machine" c’est le surnom de la pièce maîtresse du Musée EDF Electropolis. Constituée d’un alternateur BBC (Brown Boweri et Cie) actionné par une machine à vapeur Sulzer, ce monstre de 170 tonnes de fonte, d’acier et de cuivre alimentait en électricité les établissements DMC (Dolfus Mieg et Cie) de 1901 à 1947. Pour que fonctionne à nouveau ce véritable témoin du patrimoine industriel mulhousien, 20 000 heures de restauration ont été nécessaires. Dès 1987, le public a pu admirer cette machine au sein du musée créé pour lui servir d’écrin (dans un cube de 25 m d’arête). Un bâtiment qui présente aussi des applications de l’électricité sur toute la gamme des ondes : communication, appareils électroménagers.

L’architecture constitue le décor de la mise en scène de la fée Electricité. Au sein du vaste parc, des sculptures futuristes du style disjoncteurs, sectionneurs, redresseurs hérissent le jardin technologique, délimité par 3 pavillons en demi-cylindres qui illustrent les thèmes de la production et du transport de l’électricité. Pour découvrir d’où vient l’électricité, qui la gère, la distribue, la consomme, une maquette en son et lumière se déployant sur une rampe en pente douce de 80 mètres, raconte au visiteur son parcours depuis une ville en bord de mer jusqu’à une centrale de haute montagne, montrant au passage les nombreux ouvrages des Travaux Publics indispensables au transfert de l’énergie.

L’histoire de l’électricité est mise en scène sur plus de 600 m² à travers l’évocation des pionniers et des découvreurs. A ne pas manquer, les démonstrations de manifestations naturelles de l’électricité ou les expériences d’électrostatique à faire se dresser les cheveux sur la tête. Depuis le printemps 2003, la nouvelle exposition permanente présente les bouleversements opérés au XXe siècle par l’électricité dans un parcours alternant spectacles, collections d’objets extraordinaires et domestiques, effets spéciaux et domestiques. À Mulhouse, la vapeur est inversée, l’électricité mène la danse.