Nettoyage et remise en état

publié le 3 décembre 2008

 

Ce travail de nettoyage et de remise en état des lieux est lourd et parfois délicat.
Il arrive qu’il soit confié à des équipes spécifiques, habituées à ces tâches.

Ce travail comporte d’abord le démontage et le repli de toutes les installations.

Il faut ensuite enlever tous les éléments et terres pollués, ainsi que les stocks de déchets accumulés pendant le chantier. Tout cela sera transporté dans les lieux habilités à les recevoir, différents suivant la nature des déchets, et désormais le plus souvent payants.

Une fois ceci fait, les lieux des installations de chantier, ainsi que les accès provisoires, peuvent être remis en leur état antérieur, et pour cela recouverts si besoin de la terre végétale stockée à cet effet au début du chantier.

Cependant, dans certains cas, un accord avec les collectivités, ou les propriétaires de certains des terrains occupés temporairement, permettra de ne pas supprimer certaines des voies d’accès, ou de maintenir certaines installations, qui pourraient s’avérer utiles pour la suite.

C’est ainsi que le pont provisoire construit sur le Tarn pour la construction du Viaduc de Millau a été conservé, à la demande de la municipalité de Millau.

Pour éviter d’éventuelles contestations ultérieures, la remise à leur propriétaire des lieux ainsi nettoyés fait l’objet d’un procès-verbal contradictoire.