Objectifs Port 2000

publié le 14 décembre 2007 (modifié le 10 mars 2013)

 

Port 2000
Port 2000
© Droits réservés

 

Dès l’origine, l’enjeu principal de Port 2000 était de répondre au développement du trafic conteneurisé et aux besoins du marché, en permettant d’accueillir les plus grands porte-conteneurs sans passage d’écluses, ni contraintes de marées.

Avec un potentiel de 12 postes à quai et une longueur totale de plus de 4 kilomètres, associés à de larges terre-pleins favorisant simultanément le service rapide aux navires et le rendement élevé des équipements, Port 2000 a la capacité de traiter de 3,4 à 5 M EVP.

Le deuxième enjeu de Port 2000 est de contribuer à améliorer les dessertes du Port du Havre. Un port est un lieu d’intermodalité : la qualité de ses interfaces terrestres - qu’elles soient routières, ferroviaires, fluviales ou maritimes (feedering/cabotage) – est donc essentielle. En reliant, les terminaux au réseau ferré national et au réseau fluvial et en étant rapidement accessibles depuis le réseau autoroutier, Port 2000 jouit d’une desserte de grande qualité. A présent, l’un des objectifs de Port 2000 est de développer le maillage des connexions avec des plates-formes multimodales partout en Europe.

L’environnement est le troisième enjeu de Port 2000. Le port du Havre se situe dans un environnement estuarien où l’équilibre entre développement des activités industrialo-portuaires et préservation d’un écosystème à la fois riche et fragile doit être recherché en permanence. Le défi quotidien de l’autorité portuaire est d’assurer une gestion cohérente de son territoire dans le respect du patrimoine naturel, d’œuvrer pour réduire l’impact environnemental des activités portuaires et industrielles et de concevoir des aménagements dans un esprit de développement durable. C’est pourquoi Port 2000 s’accompagne d’un important volet environnemental qui fait de ce projet une référence en la matière ; création de vasières, d’un chenal environnemental, de reposoirs pour les oiseaux. Le fonctionnement environnemental dans cet ensemble est scrupuleusement contrôlé avec la supervision d’un comité scientifique de l’Estuaire de la Seine nommé directement par l’Etat. Les aménagements font l’objet d’adaptations nécessaires à l’amélioration de leurs potentialités environnementales.


port2000_cle5dc46d-2.jpg
port2000_cle5dc46d-2.jpg
© HAROPA - Port du Havre