Ouvrages SPIE

publié le 2 décembre 2007 (modifié le 13 mars 2008)

 

Quelques exemples de complexes hydroélectriques et barrages réalisés par SPIE

 

Client :
KERIO VALLEY DEVELOPMENT AUTHORITY (KVDA)

Groupement d’Entreprises :
Groupe SPIE (ex-SPIE BATIGNOLLES)

Principales caractéristiques :
Réalisation d’un complexe hydroélectrique clé en mains de 107 MW (2 groupes de 53,7 MW chacun entraînés par 2 turbines FRANCIS) sur la rivière SUAM à environ 500 Km au Nord-Ouest de NAIROBI.

 

Client :
EMPRESA DE ENERGIA DE BOGOTA

Groupement d’Entreprises :
· SPIE (ex-SPIE BATIGNOLLES), gérant
· CAMPENON-BERNARD

Principales caractéristiques :
Le barrage du GUAVIO est situé sur le fleuve Guavio, dans la Cordillère des Andes, à 70 Km en ligne droite au Sud-Est de Bogota. Il permet de créer une retenue de 950 000 000 m³ de capacité utile.
La centrale, conçue pour une chute de 1 100 m, aura une puissance initiale de 1 000 MW (5 x 200) et une puissance finale de 1 600 MW.

Barrage de la Vueltosa (Venezuela)

 

Client :
COMPANIA ANONIMA DE ADMINISTRATION Y FOMENTO ELECTRICO (CADAFE)

Groupement d’Entreprises :
Consortium GRIV (Groupement Industriel La Vueltosa) regroupant :
· SPIE (ex-SPIE BATIGNOLLES)
· DIT-SPIE (filiale vénézuélienne de SPIE BATIGNOLLES) (Venezuela)
· DIP
· RATIO (Venezuela)

Principales caractéristiques :
L’aménagement hydroélectrique de LA VUELTOSA fait partie du complexe hydroélectrique des rivières URIBANTE et CAPARO et est prévu pour une puissance de 780 MW.

Le barrage de LA VUELTOSA s’inscrit dans une boucle en S très étroite de la rivière Caparo, à 135 km à l’Est de San Cristobal et à 800 km au Sud-Ouest de Caracas.

Projet hydraulique des Highlands, au Lesotho (Afrique du Sud)

 

Les ouvrages en béton des entreprises françaises permettent d’apporter de l’eau à l’Afrique du Sud et de l’électricité au Lesotho. Dans le sud de l’Afrique, les entreprises françaises ont construit un barrage et des tunnels pour apporter de l’eau à l’Afrique du Sud, qui en manque cruellement, et pour produire de l’électricité, essentielle pour le Lesotho.

Maitre d’ouvrage : Lesotho Highlands Development Authority
Construction : Spie (pilote), Campenon-Bernard-SGE (Vinci), LTAltd, Balfour Beaty, Züblin.

Le projet est destiné à augmenter la réserve d’eau du barrage sur le fleuve Vaal pour contribuer au développement de la région du Gauteng en Afrique du Sud et à produire de l’électricité pour le Lesotho.
Pour cela, deux tunnels principaux de 45 et 13 kilomètres de longueur, et de 5 mètres de diamètre ont été creusés.

  • un barrage en forme de voûte à double courbure a été réalisé ;
  • une usine souterraine gigantesque a été construite.
 

Client :
DELVET SU ISLERI (DSI), Division des Barrages et Centrales Hydroélectriques.

Groupement d’entreprises :
Compagnie de Constructions Internationales (CCI) représentée par SPIE BATIGNOLLES (département CITRA) - pilote + IMPREGILO (Italie) + Compagnie Française d’Entreprises (CFE)

Principales caractéristiques :
Aménagement hydroélectrique de 1,24 millions de kW comprenant :

  • barrage en enrochements (longueur 601 m ; hauteur 207 m) ;
  • barrage en béton (longueur 524 m ; hauteur 80 m) ;
  • tunnels de dérivation (longueur 1,45 km ; section 180 m2).