Pêche (accostage)

publié le 17 octobre 2007 (modifié le 25 juin 2008)

 

Port de pêche de Lorient, manutention effectuée par une grue embarquée et manutention par une grue à terre
Port de pêche de Lorient, manutention effectuée par une grue embarquée et manutention par une grue à terre
(droits réservés)

Les navires de pêche sont accostés parallèlement aux quais ou appontements, pour permettre le déchargement de leur cargaison.
Le plus souvent, les produits de la pêche ont été allotis pendant le trajet de retour au port, par espèces homogènes, dans des casiers, constituant des colis manipulables à la main sur le port ou dans la cale des navires.

Le déchargement à terre s’effectue au moyen de grues à crochet , dont la puissance est adaptée au poids des palanquées constituées par plusieurs casiers, le poids total n’excédant, en général, pas une tonne.
Compte tenu des poids relativement faibles des palanquées, il est souvent fait recours à des grues mobiles sur pneumatiques ou montées (de façon temporaire ou permanente) sur les bateaux de pêche. Cela permet de disposer d’une plus grande liberté sur la zone bord à quai qu’avec des grues se déplaçant sur des rails.

Les poissons ont été placés, à bord du bateau, dans des caissettes manipulables à la main (port de Boulogne-sur-mer) et le déplacement horizontal des produits de la pêche fait un large usage de bandes transporteuses (port de Lorient)
Les poissons ont été placés, à bord du bateau, dans des caissettes manipulables à la main (port de Boulogne-sur-mer) et le déplacement horizontal des produits de la pêche fait un large usage de bandes transporteuses (port de Lorient)
(droits réservés)