Phares et balises

publié le 25 novembre 2007 (modifié le 22 février 2008)

 

Le phare d'Antibes
Le phare d’Antibes
(droits réservés)

La signalisation maritime est un élément primordial de la sécurité maritime permettant à tous les navigateurs de se positionner et d’éviter les dangers.

Le service maritime français des Phares et Balises a été créé le 15 septembre 1792 à la suite de grandes catastrophes. Il a largement contribué à la mise au point de la réglementation internationale actuelle.
En 1951 a été créée l’Organisation Maritime Internationale (OMI), à laquelle adhèrent plus de 130 pays. Les normes des Phares et des Balises sont définies par l’Association Internationale pour la Signalisation Maritime (AISM) qui en dépend.

Le dispositif de signalisation des côtes françaises comprenait récemment environ 8.000 établissements, dont 3.300 phares et feux, 20.300 bouées parmi lesquelles 1.100 sont lumineuses et 300 de radionavigation. Leur construction a souvent été très périlleuse du fait de leur implantation dans des zones battues par les flots.
Un important programme vient de s’achever pour automatiser les établissements gardés situés en mer, mettre en place un télécontrôle des feux et recourir à des sources d’énergie renouvelable pour les bouées lumineuses et les feux isolés. Il n’y a plus de gardien de phare isolé .

En savoir plus sur la signalisation maritime, les phares et les balises...