Pourquoi Météor ?

publié le 4 mai 2008

 

Météor répond à quatre objectifs principaux dont deux ont été atteints dès l’achèvement de la première phase, de "Madeleine" à "Bibliothèque François Mitterrand".

presentation_ligne14_10_Madeleine_cle01d1fa.jpg
presentation_ligne14_10_Madeleine_cle01d1fa.jpg
(© RATP)


- Décharger la ligne A du RER
La ligne A du RER, victime de son succès, était saturée aux heures de pointe sur son tronçon central. Météor, avec deux points de diffusion dans ce secteur (Pyramides et Madeleine), soulage dès la première phase la ligne A du RER (8 000 voyageurs à l’heure de pointe entre Châtelet-Les Halles et Auber)

- Desservir le pôle d’activités Seine Sud-Est
Météor dessert entre autres la Bibliothèque de France dite "François Mitterrand", le Palais Omnisports de Paris-Bercy et le Ministère de l’Economie et des Finances.

- Irriguer le l3ème arrondissement
Le quartier Sud du 13ème arrondissement est, de tous les secteurs périphériques de la capitale, le moins bien desservi par le métro. Or c’est l’un des plus peuplés de Paris , Météor y constituera à terme une excellente offre de transport avec les trois stations "Bibliothèque François Mitterrand" déjà opérationnelle, "Tolbiac-Nationale" et "Maison Blanche".

- Soulager la ligne 13 du métro et accompagner le développement du pôle régional de Gennevilliers
La ligne 13, ligne à branches aux trafics déséquilibrés, connaît aujourd’hui des problèmes de surcharge qui vont en s’aggravant avec l’arrivée d’EOLE à Saint-Lazare et le développement du pôle régional de Gennevilliers. Le raccordement de Météor à la station "Brochant" permettra, en débranchant l’antenne Asnières/Gennevilliers, de résoudre en grande partie ces problèmes.

Entièrement souterrain, Météor s’inscrit dans un environnement particulièrement dense en surface (immeubles d’habitations et de bureaux, commerces, monuments, axes routiers) et en sous-sol (lignes de métro et de RER, grands parcs de stationnement, collecteurs, concessionnaires importants)

presentation_ligne14_09petit_cle5c3123.jpg
presentation_ligne14_09petit_cle5c3123.jpg
(© RATP)

Les prolongements de Météor

Dès sa conception, et afin d’infirmer l’idée selon laquelle la ligne 14 serait exclusivement Parisienne, la ligne 14 a été pensée avec des prolongements vers la banlieue et un calendrier précis des travaux a été établi : extension au nord (gare Saint-Lazare en 2003) et au sud (station Olympiades en 2007).

Le prolongement au nord :
Pour soulager la ligne 13, la ligne 14 pourrait être prolongée au nord. A partir de Place de Clichy, deux hypothèses sont à l’étude, un premier prolongement relierait Saint-Lazare à Gennevilliers en suivant un des embranchements de la ligne 13 existante. Une seconde hypothèse évalue la possibilité d’un prolongement au-delà de Place de Clichy vers le Stade de France.

Le prolongement au sud :
Une possibilité de prolongement est étudiée au sud de la ligne avec le même objectif d’allègement au bénéfice, cette fois-ci de la ligne 7 (La Courneuve - 8 Mai 1945 / Mairie d’Ivry - Villejuif Louis Aragon) qui est également exploitée en fourche au-delà de Maison Blanche. La création de la station Olympiades, première étape du prolongement au sud, permettra une meilleure desserte du 13ème arrondissement.