Présentation

publié le 25 septembre 2007 (modifié le 21 octobre 2009)

 

Lors de son inauguration, le 20 janvier 1995, le pont de Normandie établissait un nouveau record mondial
de portée pour les ponts à haubans : 856 m de travée centrale !

aero1_cle293685-103.jpg
aero1_cle293685-103.jpg
(photo SETRA / Gérard Forquet)
La travée centrale du Pont de Normandie

Vitrine de la technologie française, le pont de Normandie a établi, lors de son inauguration, un nouveau record de portée pour les ponts à haubans.

  • Vitrine de la technologie française, il a nécessité des innovations tout au long de sa construction, dans des conditions qui représentaient un véritable défi.
  • Le choix du pont à haubans, mieux adapté aux conditions régnant sur l’estuaire de la Seine, requiert en effet une extrême précision de calculs et de mise en œuvre. Il a aussi fallu faire face à des obstacles inattendus : les fondations du pylône nord ont ainsi demandé un an de travaux à elles toutes seules, du fait de la nature du terrain.
  • Sept ans après sa mise en service, le pont de Normandie a su répondre aux attentes de ses utilisateurs : le trafic y a plus que doublé dans des conditions de sécurité maximale.
  • Sur le plan économique, le pont contribue au développement du port du Havre et de l’estuaire de la Seine, ainsi qu’à leur intégration dans un vaste espace européen, de la Suède au Portugal.
  • L’environnement n’a pas été oublié : à travers des mesures de grande ampleur, les fonctions écologiques du site ont été largement préservées.

Tous ces éléments font du pont de Normandie un ouvrage de référence tant sur le plan de la conception que de la mise en œuvre.