Principe

publié le 11 octobre 2007 (modifié le 10 mars 2013)

 

Port de MARSEILLE
Port de MARSEILLE
(droits réservés)

Principes d’aménagement d’un port

Un port peut être installé :

  • soit sur le littoral : il est alors qualifié "de port extérieur",
  • soit sur un cours d’eau, à une distance plus ou moins grande du littoral, il est alors qualifié de "port intérieur"

Un port extérieur doit comporter des ouvrages (digues) assurant la protection des zones de manœuvres (avant-port) et des postes d’opérations, contre l’agitation causée par la houle.

Dans les ports intérieurs, le calme des plans d’eau est naturellement assuré par leur éloignement géographique de la mer. Des ouvrages extérieurs sont souvent cependant nécessaires pour assurer une profondeur suffisante du chenal à son débouché en mer.

Les postes d’opération des navires sont aménagés en bordure de bassins qui peuvent être :

  • en communication directe avec l’avant-port, le niveau de ces bassins variant donc avec celui de la marée. Il s’agit de bassins de marée.
  • ou, quand le marnage est important, reliés à l’avant-port par une écluse permettant le maintien du niveau du bassin à celui de la pleine-mer : il s’agit de bassins à flot.

Les écluses peuvent être :

  • simples (ne comportant qu’une simple porte) : leur franchissement ne peut s’effectuer que lorsque le niveau de la marée est égal à celui du bassin.
  • à sas (comportant une double porte) : leur franchissement peut se faire quels que soient les niveaux relatifs de la marée et du bassin.

En savoir plus


Télécharger :