Propriétés hydrauliques des sols

publié le 14 novembre 2007

 

L’eau contenue dans le sol se trouve sous différentes formes.

  • l’eau de constitution, qui entre dans la composition chimique des grains ;
  • l’eau liée ou adsorbée est la fine pellicule d’eau qui est « collée » aux grains par des phénomènes électriques.
  • l’eau interstitielle : eau capillaire et eau libre. L’eau interstitielle se présente sous forme d’eau libre lorsque le sol est saturé et baigne dans une nappe phréatique.
Etats de l'eau dans le sol
Etats de l’eau dans le sol
(Droits réservés)

Cette eau est soumise aux lois des écoulements hydrauliques.
L’eau interstitielle est sous forme d’eau capillaire au dessus de la nappe. L’eau capillaire est en équilibre, d’une part entre les forces de gravité et d’autre part les forces de tension qui se développent à l’interface eau/air.?
Les eaux libre et capillaire sont situées dans les pores et interstices du sol. La pression interstitielle est la pression existant dans l’eau interstitielle, en un point quelconque du massif de sol. Elle est positive dans l’eau libre et négative dans l’eau capillaire.

Ce qui est, toujours et dans tous les cas, essentiel de connaître est le niveau de la nappe phréatique dans le sol. En effet les pressions qui en résultent génèrent des forces immédiatement applicables sans marge de tolérance pour les ouvrages.

Cas des séismes. :
Quand des séismes se produisent il peut se passer des phénomènes de liquéfaction du sol quand celui-ci est mélangé d’eau.

Fondations31_cle7c7393.jpg
Fondations31_cle7c7393.jpg
(Droits réservés)

Pour en savoir plus


Télécharger :