Recherche et développement

 

 

Modèle numérique Pythagore de la fondation Louis Vuitton pour la Création


Dans le cadre de la recherche et du développement,
setec tpi apporte un soutien scientifique et technique
aux projets complexes.

Développement de logiciels spécifiques

PYTHAGORE :

Programme de calcul de structure (3D) intégrant plus de 30 ans de développements scientifiques qui ont servi à concevoir les plus grands ouvrages, permettant d’étudier les effets de la construction phasée, de la précontrainte, du fluage ou du retrait des éléments en béton, ainsi que des comportements non linéaires et dynamiques (séismes, vents, turbulences, charges ferroviaires, charges piétonnes).
Ce programme est en vente. Pour plus de détails voir le site consacré au logiciel : www.pythagore.setec.fr

Modèle numérique du pont de Russky-Vladivostock (RU) avec le logiciel Pythagore

 

ARMATEC / BEAMTEC :
Post-processeurs d’un logiciel de calcul aux éléments finis (ANSYS, PYTHAGORE) permettant d’effectuer toutes les combinaisons et enveloppes de sollicitations ainsi que la justification d’éléments de type coque (ARMATEC) ou filaires (BEAMTEC) : cartes de ferraillage, béton armé, justification de la charpente métallique, etc…

EXPRESS’AIR :
Programme général de simulation aérodynamique fondé sur la théorie unidimensionnelle des écoulements compressibles en régime transitoire, en réseau maillé (tunnels et autres ouvrages souterrains). Il détermine les niveaux de pression, les débits et les vitesses d’écoulement et prend en compte les échanges thermiques (dégagement calorifique des véhicules, échanges convectifs air-paroi, thermique liée au développement d’un incendie). Ce programme permet le dimensionnement des systèmes de ventilation.

Projets de recherche

ILMAB : Infrastructure Logicielle pour la Modélisation et l’Analyse des Bâtiments :

ILMAB est un projet national de recherche financé en partie par le FUI (Fonds Unique Interministériel), sous tutelle des ministères de la Recherche et de l’Industrie.

ILMAB a pour vocation de réaliser un prototype de chaîne logicielle autour de SALOME (CEA) et CODE ASTER (EDF) pour permettre aux bureaux d’études dépourvus de logiciels de simulation numérique d’effectuer des études dans de meilleures conditions.

Le but est de rationaliser les us et coutumes en matière de simulation de génie civil comme l’a fait l’industrie aéronautique ou automobile il y a une dizaine d’années.

Partenaires industriels : CS, Distene, EDF, ESI, Eurostep,Necs, Oxand, Oxalya, Samtech, Setec TPI
Partenaires laboratoires / universitaires : CSTB, ESILV, Scilab, ENS Cachan