Remblai et compactage

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

Un compacteur
Un compacteur
(droits réservés)

Un remblai est un ouvrage en terre qui provient de la mise en place de matériaux pour rehausser ou niveler le terrain naturel. Il doit pouvoir supporter les sollicitations ultérieures (trafics routier ou ferroviaire, bâtiments, super-structures...) sans déformation préjudiciable (tassements, glissements...).

La qualité d’un remblai dépend de la nature des matériaux qui le compose et de leur mise en œuvre.Les matériaux, issus des déblais du site ou d’un emprunt, doivent être mis en place à une teneur en eau correcte (pour assurer une portance suffisante) et compactés (pour garantir leur stabilité).

Le compactage : c’est l’action de tasser un matériau à l’aide de moyens mécaniques (pour réduire les vides et augmenter sa cohésion. Il est réalisé soit au moyen de compacteurs statiques (à pneus ou à pieds dameurs) qui agissent uniquement par leur poids, soit de compacteurs vibrants (à bille lisse ou à pieds dameurs) qui agissent par leur poids et leur vibration.En fonction de la nature des matériaux et de l’objectif de compacité recherché, on détermine le type de compacteur (avec sa vitesse et le nombre de passes) et l’épaisseur de la couche à compacter.

Le contrôle du compactage est réalisé soit par des mesures ponctuelles de densités (nucléodensimètre), soit par une mesure en continu de l’énergie de compactage.