Rôle et nécessité

publié le 23 novembre 2007 (modifié le 23 septembre 2008)

 

Schéma de principe d’un port maritime

La mer est un milieu perpétuellement agité : l’action du vent sur la surface de l’eau au large des côtes produit des houles dont l’amplitude peut dépasser la dizaine de mètres qui viennent se briser sur le littoral en libérant une énergie considérable. La marée provoquée par l’attraction des planètes et des astres (notamment la lune et le soleil) sur les molécules d’eau fait varier le niveau de la mer, selon les endroits et les époques, de plusieurs mètres. La mer est également le siège de courants plus ou moins rapides.

Depuis qu’il utilise des navires à des fins militaires ou commerciales (pour transporter des personnes et des marchandises), pour pêcher, pour des activités de sport ou de loisirs, l’homme a dû rechercher où aménager des sites où les navires puissent stationner de façon sûre :

  • à l’abri des mouvements de la mer ;
  • pour effectuer le chargement et le déchargement de leurs cargaisons, être entretenus ou réparés, ou attendre de faire un nouveau voyage, c’est à dire créér des ports maritimes.