Haut de page

 
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte

Contenu

Topographie

 
 
jpg - 44.5 ko
Relevé, guidage d’engin, auscultation : le géomètre topographe intervient à chaque étape d’un chantier
(© SETRA, SCANLASER, LEICA GEOSYSTEMS)

 

 

Fondamentalement, le géomètre topographe est le garant de la juste mesure : son métier consiste à effectuer toutes sortes de relevés (angles, distances, altitudes) afin de définir la configuration de portions de territoires et la position géographique d’objets divers. Ces derniers peuvent consister en des bâtiments, des aménagements (route, voie ferrée…) aussi bien que des éléments du territoire lui-même (forêt, rivière, etc.) Une fois les données collectées puis stockées, elles sont alors exploitées en fonction des objectifs poursuivis.

De ce fait, la topographie constitue une technique incontournable aux différentes étapes d’un chantier de travaux publics, chaque projet représentant un défi particulier en fonction des spécificités du terrain et des réalisations en cours. On la rencontre aussi dans de nombreux autres domaines, de la délimitation des propriétés foncières (rôle des géomètres experts) à la préservation de l’environnement.

Côté matériels, enfin, l’évolution a été lente et accidentée au fil de l’histoire. Mais une brusque accélération s’est produite ces dernières années, notamment à travers l’usage du GPS. Aujourd’hui, on peut dire que la topographie se situe véritablement à la pointe de la technologie, tout en conservant une dimension d’imprévu liée aux conditions toujours différentes d’une mission à l’autre ! Mieux encore, elle est partie prenante dans la naissance d’une nouvelle discipline en pleine émergence : la géomatique…

Les auteurs tiennent à remercier tout particulièrement le SETRA, les sociétés Leica Geosystems, Miretopo et Scanlaser, ainsi que MM. Francis Delagarde et Gérard Forquet pour leur soutien dans la réalisation de ce dossier.

Quelques termes du métier (format pdf - 50.2 ko)

 
 
 
 

Pied de page