Sols industriels

publié le 7 novembre 2007

 

Aire à conteneurs
Aire à conteneurs
(USIRF - Droits réservés)

Les sols industriels relèvent de quatre grandes catégories :
- Les voiries d’accès supportant un trafic poids lourds ;
- Les zones de circulation interne à trafic plus léger mais très varié ;
- Les zones de stockage et de stationnement à l’extérieur des bâtiments ;
- Les zones de stockage et de manutention à l’intérieur des bâtiments.

Leur couche de roulement est soumise à l’agressivité de :
- Charges roulantes ou statiques,
- Chocs sur chaussées.
- Agressions climatiques,
- Agressions chimiques.

Trois techniques sont principalement utilisées pour les sols industriels :
- l’EME ou le BBME ;
- L’enrobé percolé ;
- L’enrobé anti-kérosène.

  • EME ou BBME Ils sont utilisés dans les zones de circulation intensive de véhicules lourds pour lesquels on recherche un apport structurel et une résistance à l’orniérage. La présence d’obstacles comme poteaux nécessitent un travail à la main qui condamne les bétons bitumineux a module élevé (BBME).
  • Enrobés Percolés Il s’agit d’un béton bitumineux de 4cm d’épaisseur ayant environ 25% de vides que l’on vient combler par vibration avec un coulis de ciment. L’enrobé doit être posé sur une assise rigide : grave bitume, grave traité aux liants hydrauliques ou béton maigre.
  • Enrobé Anti-Kérosène Cet enrobé est principalement utilisé dans les zones où il y a un risque de dissolution du bitume par des hydrocarbures : parking aéronautiques, stations services. Jusqu’à présent cet enrobé était préparé à partir d’un liant du type brai de houille + PVC. Dorénavant l’utilisation du brai de houille, couramment appelé "goudron" est proscrite par les entreprises routières. Il a été remplacé par des enrobés à base de bitume polymère. Dans la plupart des cas il s’agit d’un béton bitumineux de type semi grenu.