Sous l’A4 à Janvry

publié le 10 décembre 2007 (modifié le 20 février 2008)

 

aero1_cle293685-411.jpg
aero1_cle293685-411.jpg
(photo FNTP)

Le tronçon B, d’une longueur totale de 56 km entre Château-Thierry et Reims, constitue une partie complexe de la Ligne Grande Vitesse en raison de la géologie rencontrée, du passage dans le vignoble de Champagne, du contournement sud de Reims et de la mitoyenneté avec l’autoroute A4 sur la quasi-totalité du tronçon.

Le lot 29 réunit sur 2,5 km toutes ces difficultés : passage sous l’autoroute avec une tranchée couverte dans une zone instable, vignes de la montagne de Reims, proximité de communes de la proche agglomération ...

Compte tenu de la topographie et des contraintes de profil en long d’une voie ferrée à grande vitesse, la tranchée couverte a été prolongée par une tranchée ouverte butonnée de 380 mètres de long, de 12,10 mètres de largeur, d’une hauteur variable de 10 à 14 mètres.

La structure à réaliser est un " U " en béton armé, butonnée en tête, et exécutée à l’abri d’un soutènement provisoire. La pente longitudinale de 3,5 % du radier de la tranchée a conduit à réaliser la paroi berlinoise et la structure béton du point bas (côté Reims) vers le point haut (liaison par tranchée couverte sous l’autoroute A4) pour drainer gravitairement le chantier vers l’Est.

Outil coffrant en place
Outil coffrant en place
(photo FNTP)

Des contraintes techniques et le planning ont amené l’entreprise à concevoir et mettre au point un outil coffrant original.

Les principales quantités :

  • Déblai : 490 400 m3
  • Remblai : 380 000 m3
  • Paroi_berlinoise : 10 850 m²
  • Béton de structure : 25 000 m3
  • Acier pour béton de structure : 2 900 T

 
En savoir plus


Télécharger :