La palplanche

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 28 février 2008)
Construction d'un mur de quai constitué de caissons circulaires en palplanches battues puis remplis de sable.
Construction d’un mur de quai constitué de caissons circulaires en palplanches battues puis remplis de sable.
(droits réservés)

Du XIXe au milieu du XXe

La révolution industrielle, les grands changements : les palplanches et l’acier

Le XIXe vit aussi apparaître les constructions métalliques. Les palplanches en bois furent remplacées par des palplanches en fonte en Angleterre dès 1822. L’acier pris la place de la fonte en 1882.
Une multitude de brevets furent déposés mais la véritable utilisation des palplanches en acier ne se fit qu’après 1900, une quarantaine d’années après que l’acier ne soit fourni à bas prix.

L’amélioration de la résistance de la palplanche en acier par rapport au bois déclencha alors une course aux marteaux de plus en plus puissants. D’abord à vapeur, ils connurent de nombreuses améliorations dont le passage au mouton diesel.
Aujourd’hui les marteaux sont hydrauliques et ont souvent fait place aux vibreurs hydrauliques à fréquence variable en haute et basse fréquence. Ils sont souvent plus efficaces et surtout beaucoup plus silencieux.

De leur côté, les palplanches firent aussi bien des progrès en résistance, en forme et en qualité de serrures - point essentiel pour la future étanchéité du rideau.