Planete TP

Les terrassements

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 9 avril 2009)

Stade de France : les terrassements.

Sans_titre_cle721545-93.bmp
Sans_titre_cle721545-93.bmp
A gauche :
démolition
des anciennes fondations (photothèque Vinci)
Sans_titre_cle721545-94.bmp
Sans_titre_cle721545-94.bmp
A droite :
les engins de terrassement
en action (photothèque Vinci)

 

800 000 m3 de terrassements ont été nécessaires pour réaliser le Stade, qui est partiellement enterré.

Plus de 800 000 m3 de terrassements ont été exécutés pour dégager le site d’anciennes fondations et permettre de réaliser l’aire de jeux située à 7 m en dessous du niveau du sol, le stade étant, en effet, partiellement enterré.

La pollution du terrain :
En février 1995, des sondages réalisés à 12 m de profondeur révèlent la présence d’hydrocarbures légers.
Cette pollution oblige le consortium à exécuter une enceinte étanche de 1,5 km de long et de 9 m de profondeur en bentonite ciment. A l’intérieur de l’enceinte, les huiles et gaz sont évacués en réalisant un important réseau de drainage (30 km) menant à une station de traitement qui restera en service aussi longtemps que nécessaire.