La pelouse

publié le 20 novembre 2007 (modifié le 25 mars 2008)

Stade de France : la pelouse

Sans_titre_cle721545-108.bmp
Sans_titre_cle721545-108.bmp
Vues de la pelouse
du stade (photothèque Vinci)
 

 

La pelouse initiale du Stade est une première : semée à Fontainebleau puis découpée en plaques et posée sur le stade à l’aide d’une machine spécialement conçue.

Après de nombreux contacts avec les stades en France et à l’étranger, la pelouse initiale du Stade de France est une première.

Elle est composée successivement d’une couche de lavaterr, un substrat volcanique, bon filtre et bon drain, et de deux gazons : du ray-grass et du pâturin.

Pour être posée à l’heure et en bon état, la pelouse a été semée près de Fontainebleau, dès 1996, sur un terrain de 1,5 hectare, puis découpée en plaques de 6 cm d’épaisseur et et enfin posée, en septembre 1997, à l’aide d’une machine spécialement conçue pour l’occasion.

Il faut ajouter qu’après l’exploitation du stade par de nombreux matchs de football, rugby et des spectacles, une autre méthode a récemment vu le jour. Elle consiste essentiellement à reconstituer une pelouse neuve avant un grand événement.