Le tunnel sous la Manche

publié le 21 novembre 2007
Plan schématique du Tunnel
Plan schématique du Tunnel
(droits réservés)
Schéma de principe du Tunnel
Schéma de principe du Tunnel
(droits réservés)

Justification du projet
L’Union Européenne, dans sa politique globale d’intégration économique des pays membres, attache un effort particulier au développement des infrastructures et a choisi, dans cette optique, le rail comme mode principal de transport.
La construction du tunnel s’inscrit donc dans un programme de grands travaux européens pour la mise en place d’un réseau de trains à grande vitesse notamment en Europe continentale.

Principales caractéristiques
liaison ferroviaire souterraine entre la France et l’Angleterre de 50 km forée à une profondeur de 25 à 45 m sous le fond de la Manche. Le tunnel comprend deux galeries ferroviaires de 7,30 m de diamètre à voie unique reliées tous les 375 m à une galerie centrale de service de 4,5 m de diamètre. Il comporte à chaque tiers de sa longueur deux immenses salles sous-marines mettant en communication les deux galeries principales. La poignée de mains historique retransmise en direct dans le monde entier se fera le 1er décembre 1990 à midi. Ainsi la jonction était faite entre la France et la Grande-Bretagne.

Dates principales

  • 1 décembre 1987 : début des travaux des deux cotés de la Manche,
  • 1 décembre 1990 : jonction du tunnel de service,
  • 22 mai 1991 : jonction du tunnel ferroviaire nord,
  • 28 juin 1991 : jonction du tunnel ferroviaire sud,
  • 1990-1994 : pose des voies ferrées, ventilation, communication, signalisation et systèmes de sécurité,
  • 6 mai 1994 : inauguration officielle du tunnel par la reine Elisabeth II et par le président François Mittterand.
Navette et Tunnel sous la Manche
Navette et Tunnel sous la Manche
(droits réservés)

Intervenants
En 1985 formation d’un consortium de 5 entreprises françaises (Bouygues, Dumez, SAE, SGE, Spie Batignolles) et de 5 entreprises britanniques (Balfour, Beatty, Tarmac, Taylor Woodrow, Wimpley) qui deviendra TML (transmanche link) pour assurer la conception et la réalisation du projet.