Directeur de PME

publié le 4 décembre 2007

Alain ROMIER, directeur de PME.

Alain ROMIER, directeur de PME, témoigne sur son métier :

 

J’ai 58 ans et un CV certainement trop rempli.
Ma formation : ENSAM Aix 62 & IAE Paris

Mon expérience professionnelle :

Après quelques séjours en Afrique et au Nicaragua pour me familiariser avec les métiers de la construction j’ai, pendant 13 ans, occupé les fonctions de conducteur de travaux à chef d’agence essentiellement en région parisienne.

  • J’ai cré la société TERE en 1988. Bernard Chastang, un collègue, nous a rejoint dès les premiers mois de sa création et il a pris la présidence en 1990. A cette date, la direction de FAIRCO m’a été confiée.
  • L’entreprise moyenne a un charme particulier car elle reste un espace de liberté et de relations entre les hommes.
  • Il existe beaucoup de similitudes et quelques différences entre la fonction de dirigeant en PME et une responsabilité d’exploitation en grande entreprise.
  • Dans cette dernière, le représentant local a souvent l’impression que la clientèle lui est personnellement attachée. Les collaborateurs de TERE et moi-même avons dû reconquérir au bénéfice de la société toutes les capacités professionnelles que notre équipe avait largement acquises préalablement. C’est un grand exercice de modestie.
  • La deuxième remarque concerne le stress de la trésorerie. La grande structure organise très bien le recouvrement des créances mais la pression ressentie par l’exploitant n’est pas aussi forte que la peur du " banquier " que l’on ressent en PME. Dans notre métier le délai de paiement est une variable très aléatoire. Il crée des besoins quelquefois imprévisibles et difficiles à expliquer au partenaire financier.
  • La PME a un peu plus de difficulté à séduire les futurs collaborateurs. Les grandes structures paraissent souvent plus formatrices pour les jeunes et plus sécurisantes pour les plus anciens.
  • Enfin, en PME on ressent la véritable sensation de ne devoir sa réussite ou son échec qu’à son intelligence et à son courage.