Le pont Bailey

publié le 3 octobre 2007 (modifié le 11 juin 2008)

Le pont Bailey est un pont préfabriqué constitué d’éléments portatifs, conçu primitivement pour un usage militaire lors de la guerre 39-45 et permettant une portée maximale de 60 m.

Pont Bailey à Jaulges (89), « double double » destiné à exploiter une carrière
Pont Bailey à Jaulges (89), « double double » destiné à exploiter une carrière
(photo Centre National des Ponts de Secours)

Le pont Bailey est un pont préfabriqué constitué d’éléments portatifs, conçu primitivement pour un usage militaire lors de la guerre 39-45 et permettant une portée maximale de 60 m. Il n’exige ni outillage spécial ni équipement lourd pour sa construction, ses éléments sont assez petits pour être transportés par camion.

Le pont Bailey est une structure extrêmement modulable qui est assemblée tel un meccano et dont les pièces mêmes les plus lourdes peuvent être portées à bras :

  • les panneaux constituant les poutres principales, de 202 kg, portés par 4 hommes ;
  • les pièces de pont de 272 kg portées par 6 hommes.
Pont Bailey « triple simple » à Modane (73) - Epreuves de chargement
Pont Bailey « triple simple » à Modane (73) - Epreuves de chargement
(photo Centre National des Ponts de Secours)

Le principe constructif est de permettre de faire varier, par le nombre et la structure des poutres porteuses latérales, la force portante en fonction des charges à faire passer et de la portée entre appuis. Ces poutres latérales peuvent comporter 1 à 3 éléments accolés et avoir 1 à 3 étages de panneaux.

Il tire son nom de son inventeur Donald Coleman Bailey (1901-1985), ingénieur britannique dont le Maréchal Montgomery a dit « Sans le pont Bailey, nous n’aurions pas gagné la seconde guerre mondiale ».