Planete TP

Grues mobiles

publié le 8 octobre 2007
Certains modèles de grues mobiles peuvent soulever près de 2 t. de charge
Certains modèles de grues mobiles peuvent soulever près de 2 t. de charge
(Photo POTAIN)

À la différence des grues statiques, les grues mobiles sont intégrées à un véhicule tout-terrain qui leur permet de se déplacer, sur roues ou sur chenilles.

Une grue mobile se compose :

  • d’un châssis porteur,
  • d’une plate-forme tournante,
  • d’une flèche orientable télescopique (se dépliant dans le sens de la longueur) ou articulée,
  • d’un contrepoids,
  • d’un système de levage accroché au bout de la flèche (avec câble de levage et moufle à crochet).

Les caractéristiques des engins varient selon les modèles. C’est notamment le cas pour la hauteur maximale de levage, comprise entre 25 et 35 m, ou la portée (distance horizontale maximale), qui va de 40 à 55 m environ. Quant à la charge maximale, elle peut s’élever jusqu’à 8 tonnes, mais varie considérablement selon la position du système de levage. Ainsi, pour les engins les plus performants, elle passe à 1,7 tonne en portée maximale.

Les mouvements d’une grue mobile portent des noms spécifiques du fait de ses particularités. On parlera ainsi :

  • du levage (mouvement horizontal de la charge),
  • du relevage (inclinaison de la flèche de façon à en réduire ou en augmenter la portée),
  • du télescopage (variation de longueur des flèches télescopiques),
  • de l’orientation (rotation autour de l’axe central).

À noter : les constructeurs de grues mobiles ont particulièrement étudié et amélioré la rapidité de montage. On trouve des modèles de grues mobiles se déployant en 13 minutes par un seul opérateur !