Planete TP

Blondins

publié le 8 octobre 2007 (modifié le 27 décembre 2007)
aero1_cle293685-194.jpg
aero1_cle293685-194.jpg
(D.R. POMA FRANCE)

Un blondin se compose de câbles et d’un système de levage, permettant de déplacer de lourdes charges sur des sites difficiles d’accès. Il est utilisé notamment sur les chantiers de barrages et de viaducs en montagne.
Les blondins doivent leur nom à un célèbre fil-de-fériste du XIXe siècle, connu notamment pour sa traversée des chutes du Niagara.

Ils permettent de couvrir d’importantes distances, jusqu’à 1 km, et peuvent soulever une charge maximale de 20 tonnes, voire au-delà : l’équivalent de trente éléphants d’Afrique ! Autre intérêt, ils servent à couvrir de fortes dénivelées, 300 m et plus.

Le principe de fonctionnement est le même que pour un téléphérique : le chariot roule sur des câbles porteurs (un ou plus selon la charge), et est commandé par des câbles tracteurs, dirigés depuis une cabine à l’une des extrémités de l’installation. La charge maximale sera conditionnée d’une part par la distance, et d’autre part par le diamètre des câbles.

On distingue deux principales catégories de blondins, selon le comportement de leurs extrémités :

  • Les blondins fixes fonctionnent sur le même principe qu’une grue à tour, le chariot se déplaçant le long d’une ligne droite sur des câbles parallèles.
  • Sur les blondins radiaux, l’une des extrémités est fixe, tandis que l’autre est montée sur un rail mobile, pouvant couvrir un rayon de plusieurs centaines de mètres, et permettant ainsi de desservir une zone plus importante.
Les blondins peuvent porter jusqu'à 20 tonnes de matériel !
Les blondins peuvent porter jusqu’à 20 tonnes de matériel !
(D.R. POMA FRANCE)

Cependant, plus la distance à couvrir sera importante, plus le temps de translation des matériaux s’élève. C’est pourquoi on rencontre parfois des blondins « doublés », qui placent deux téléphériques côte à côte afin d’augmenter la productivité de l’installation.

Nous tenons à remercier tout particulièrement M. Nicolas Revenant et la société Poma Italia pour leur contribution à cet article.