Et si les ouvrages d’art étaient aussi… des ponts à vivre ? à Dunkerque

publié le 24 juillet 2019 (modifié le 4 septembre 2019)

La délégation AFGC Hauts-de-France, la CoTITA et le Cerema Hauts de France, organisent le mardi 1er Octobre dans l’auditorium du LAAC de Dunkerque (Lieu d’Art et Action Contemporaine) et sur le site de la passerelle du Grand large , une journée conférence consacrée aux ouvrages d’art vus sous l’angle de la qualité de vie et d’usage : Et si les ouvrages d’art étaient aussi… des ponts à vivre ?

Les ouvrages d’art sont au coeur d’enjeux multiples pour la cohésion, la résilience et l’attrait des territoires.

Au-delà du franchissement et du défi technique, ils ont le potentiel pour être des lieux fédérateurs, pour offrir des espaces d’urbanité et de convivialité, pour promouvoir les ressources locales. Espaces publics à part entière, ils participent aux projets d’aménagement, à l’échelle du quartier, de la ville, ou du grand site. Ils contribuent ainsi à la dynamique de projets respectueuse de l’histoire, du patrimoine, et porteuse de mutations et de nouvelles pratiques.

  • Mais pour devenir des ponts à vivre, quelle qualité de services, les ouvrages d’art rendent aux territoires aux métropoles, aux cœurs de ville et aux centres-bourgs ? et,
  • Comment évaluer cette qualité d’usage des ouvrages d’art, gage d’urbanité et d’attractivité territoriale, pour bâtir et gérer des ponts à vivre ?

La rencontre régionale proposée nous invite à croiser les regards de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’action, pour enrichir la culture de l’évaluation et d’invention de ponts à vivre…


Vous trouverez ci-dessous en téléchargement le programme prévisionnel de la conférence et le bulletin d’inscription à retourner au secrétariat de la manifestation (afgc.dternp@cerema.fr) avant le 25 septembre 2019. Un nombre maximal de 60 personnes est admis.