Planete TP

Béton armé

publié le 28 octobre 2007 (modifié le 4 novembre 2007)

Le mariage du béton et de l’acier

La majorité du béton produit est employé en association avec des armatures en acier. Ce matériau est appelé béton armé (BA).

Le BÉTON possède une grande résistance à la compression et une résistance moindre à la traction. L’ACIER par contre, possède de grandes performances en traction.

Dans le béton armé, chaque constituant joue son rôle au mieux de ses performances : le béton travaille en compression et l’acier en traction.

La mise en place d’armatures (de renforcement) dans les parties soumises à la traction d’un ouvrage en béton permet de lui conférer des résistances mécaniques.

Ainsi, dans les ouvrages en service , se développe un ensemble de contraintes résultant des diverses actions auxquelles ils sont soumis. La résistance à la compression du béton lui permet d’équilibrer correctement les contraintes de compression. Par contre, du fait de la relative faiblesse de sa résistance à la traction, il n’en est pas de même pour les contraintes de traction. C’est pourquoi l’on dispose dans les parties tendues d’une pièce de béton, des armatures en acier (barres ou treillis soudés).

La quantité d’armatures et leur disposition, dictées par la répartition des contraintes, résultent de calculs qui font appel aux lois de comportement des matériaux.