Viaduc du Chavanon

publié le 28 octobre 2007 (modifié le 7 août 2009)

Un pont emblématique entre le Limousin et l’Auvergne

Ce pont suspendu de 300 mètres de portée, sur la rivière du même nom, marque symboliquement sur l’autoroute A89, la limite entre l’Auvergne et le Limousin

Une technologie utilisée dans des cas très peu nombreux

  • Le concepteur, Jean Muller International, n’a pas hésité à réaliser ce que l’on n’avait pas fait en France depuis trente ans : un pont suspendu.
  • Le pari technologique a consisté à imaginer ce qui était inconcevable quelques années plus tôt : une double suspension axiale pour un pont routier de 22 mètres de large. Pour assurer la rigidité transversale du tablier, une structure caisson en béton a été utilisée.

Un niveau de finition exceptionnel

  • Afin d’obtenir une géométrie et un aspect des pylônes de très haute qualité, les parements sont réalisés en béton préfabriqué et soumis à 7 phases de polissage.

Maitre d’ouvrage : Autoroutes du Sud de la France
Conception : Jean Muller International
Architecte : Jean-Vincent Berlottier
Préfabricant des parements : Morin Système Architectonique
Entreprises : GTM ; Cimolai ; Baudin Châteauneuf

Le viaduc du Chavanon sur l'autoroute A 89
Le viaduc du Chavanon sur l’autoroute A 89
(Photos : Augusto Da Silva - Graphix - Droits réservés)

À voir également