L’histoire des moyens de terrassement

publié le 15 novembre 2007 (modifié le 27 février 2008)
 

L’Histoire des moyens de terrassement est un résumé de l’évolution de la culture et de l’esprit inventif des hommes.

1) À l’origine : la tête et les muscles

La force musculaire des hommes, des animaux : bœufs, chevaux, ânes et l’utilisation des éléments, eau, vent, gravité.
La création d’outils : houe, pelle, panier, couffin, plan incliné, roue, palan, levier, socle de charrue.

  • la brouette, perfectionnée par Blaise Pascal, a été utilisée pour la première fois sur un chantier de terrassement en 1610 par Johann Clauser Koth.
  • le premier scraper attelé apparût au début du XVIIe siècle.

2) Les premières machines à excaver sont flottantes

  • en 1718, le Français de la Balme conçoit un excavateur flottant. Il faut 12 hommes pour le mouvoir.
  • en 1726, le Français Dubois conçoit une pelle à godet sur un châssis porté par des roues en bois. L’idée de ce précurseur ne réapparaîtra que 100 ans plus tard.

3) À partir du XIXe siècle : mécanisation des moyens

  • l’excavateur et la pelle à vapeur sur rails font leur apparition en 1850. Ils chargent des wagons sur voie ferrée.
  • en 1913, le Holt 75 est un tracteur à chaînes à roues directrices.
  • la niveleuse tractée apparaît en 1931. Elle devient le fer de lance de la construction routière.
  • la décapeuse tractée apparaît en 1946
  • le tracteur à pneus apparaît en 1947 avec le DW 10 Caterpillar.
  • en 1960, première pelle hydraulique Poclain.

Actuellement, en 2004, le plus grand tombereau du monde est le T282 de Liebherr 363 t de charge utile. Son moteur de 3 650 CV alimente des moteurs électriques placés dans les roues. Il roule à 65 km/h... et freine !

Pelle Poclain TY45
Pelle Poclain TY45
(droits réservés)
Tombereau Liebherr T282
Tombereau Liebherr T282
(droits réservés)