Traitements des eaux, stations d’épuration

publié le 25 novembre 2007 (modifié le 22 février 2008)

 

Station d'épuration
Station d’épuration
(droits réservés)
Station d'épuration
Station d’épuration
(droits réservés)


Autrefois, et malheureusement encore maintenant dans bien des pays, l’eau est consommée sans traitement préalable, et les eaux utilisées sont rejetées directement à l’exutoire.

Heureusement pour la santé humaine et pour l’environnement, les eaux sont de plus en plus souvent traitées avant consommation, puis après utilisation et avant rejet. Il arrive aussi que les eaux destinées à l’irrigation fassent l’objet d’un traitement préalable, certes plus léger.

D’où les stations de traitement, dites aussi d’épuration, quand il s’agit des eaux usées. Elles réunissent filtres, bassins de décantation, bassins de traitement biologique ou physique, installations de pompage et de circulation de l’eau, etc.

Du fait de l’évolution de la réglementation, justifiée par une meilleure protection de la santé, elles sont de plus en plus complexes pour éliminer sels minéraux en excès, bactéries ou composés organiques indésirables. C’est aussi un domaine en permanente évolution dans lequel la biologie est très présente.